Bienvenue sur le site officiel d'Ollières

 

Cerné de collines boisées, ce joli village, à l'abri de son château imposant, ressemble à un décor de crèche. Juste en dessous, une grande esplanade en bord de rivière offre un espace de fraîcheur, lieu privilégié des amateurs de pétanque.

  •  Le centre du village 

Ses ruelles typiques :

Rue du Portail (vieux portail), rue du Four (ancien four communal), rue Basse, rue du Cercle, place du Marronnier, place de l’Ormeau, place de l’Eglise, boulevard de l’Aire…

L’Eglise Sainte-Anne :

Elle parait déjà en 1014 dans une dotation faite par le Comte de Provence Guillaume II aux religieux de St Victor. C’est un édifice de style roman restauré au XIXe siècle avec un beau portail, classé par les Beaux Arts, d’époque carolingienne. A voir l’ouverture en plein cintre à clavaux, encadrée de piliers, engagés à chapiteaux. Ceux-ci supportent un panneau orné de quatre sculptures, coiffé d’un entablement mouluré. Elle a été inscrite à l’inventaire des Monuments historiques le 19 octobre 1928.

L’ancien Presbytère, jouxtant l’église :

Entrée piétonne, remise, baie gothique, escalier à vis, plafonds à la française, cheminée Renaissance, petit réduit avec œil de bœuf donnant sur l’église, mur pigeon avec campanile en ferronnerie.

Le château médiéval :

Le château est imposant et date des d’Agoult. Il a été modifié aux XVIIe et XVIIIe siècles par les de Félix. En 1790, alors que tous les châteaux étaient rasés dans la région, le seigneur d’Ollières, devenu Général de la République, réussit à préserver le sien.

XIVe-XVe siècles : donjon cylindrique d’environ 10 m de diamètre, aux murs épais de 2 m, salles voûtées sous les terrasses, murs fortifiés.

XVIIe-XVIIIe siècles : belle demeure quadrangulaire flanquée d’une tour carrée englobant le donjon médiéval, dépendances et bâtiments annexes…

 

  •  Domaines viticoles d'Ollières

Château d'Ollières

Les terres de Saint Hilaire

 

  • Accès : Commune située à 5 km de Saint-Maximin-la-Sainte-Baume, 36 Km d'Aix-en-Provence, 60 Km de Marseille, 74 Km de Toulon. 

L'accès au village s'effectue par :

- la RD 3 (Rians, Manosque)

- la nationale 7, entre Pourcieux et Saint-Maximin-la-Sainte-Baume

- l'autoroute A7 sortie Saint-Maximin-la-Sainte-Baume

 

 

  • Climat : La variété de ses reliefs lui confère deux types de climat : méditerranéen et montagnard. Le climat du village est de type Climat méditerranéen avec étés chauds et nuits fraîches.

 

  • Héraldique

Les armoiries d'Ollières se blasonnent ainsi : De gueules à la bande d'argent chargée du mot OLLIÈRES en lettres capitales de sable.

 

 

vers 940
Edification du premier château médiéval sur un éperon rocheux.
 
1008
Première mention d'Ollières dans le cartulaire Saint Victor sous la forme "villa Ollarias"
 
1630
Le château médiéval est rasé. Seuls le donjon et quelques murailles épaisses échappent à la destruction pour servir de fondation au nouvel édifice qui prend sa forme actuelle.
   
1676
Joseph D’Agoult, baron d’Ollières, construit une chapelle dédiée à Saint-Joseph près de sa bastide de Peyra Ficha, hors de l’actuel domaine de Saint-Hilaire. Afin d’y célébrer la Messe sans porter préjudice aux lieux de culte voisins, elle est éloignée d’environ trois quarts de lieue de l’église paroissiale et des autres églises.
   
1679
La chapelle de Saint Hilaire, bien qu'en ruine, possède encore ses reliques et son autel. Joseph D’Agoult entreprend de la restaurer et en 1679, le vicaire d’Ollières procède à la bénédiction de l'édifice remis en état.
 
15 février 1690
Le baron d’Ollières, remet au révérend père et ses confrères la chapelle de Saint Hilaire et un bâtiment avec enclos attenant pour y habiter et construire une église.
 
1698
Conformément à la volonté du baron d'Ollières, l’église de Saint Hilaire est édifiée ainsi que des habitations. Les cellules sont spartiates : une chaise, une table, un lit avec paillasse sans drap. Au mur une croix, une image de Marie, un bénitier. Les frères vont replanter les terres en vigne qui donneront par la suite leur nom au quartier, Plantacioun.
 
1704
Union de Gaspard d’Agoult et de Jeanne de Félix du Muy
 
1756
La famille d'Agoult vend le domaine de Saint Hilaire à la famille de Félix du Muy déjà alliés et propriétaires d’une partie des terres d’Ollières par le mariage en 1665 de Louis de Félix avec Marguerite d’Agoult.
 
XIXème siècle
Le marquis Félix du Muy, qui possédait une partie du territoire d’Ollières, légue à sa mort le Château d’Ollières à son fils. Sa fille hérite de l’Abbaye de Saint-Hilaire, de Plantacier, des Tourettes, de la Marotte, de la Grande Bastide et des Selves.
 
19 août 1944
Le jour de la Libération d'Ollières, un officier allemand abat dans la cour du château Franck de Pierrefeu et la Comtesse, sa tante.

N'hésitez pas à nous adresser toutes informations nous permettant de compléter l'histoire de notre village : Mairie d'Ollières

Sous-catégories

Vous souhaitez enrichir nos galeries photos ? N'hésitez pas à transmettre vos photos à la mairie.